Vous êtes ici : Accueil » Conseils » Comment bien choisir une école Montessori ?

Ecole alternative

Comment bien choisir une école Montessori ?

ecole MontessoriMes enfants ont tous été scolarisés dans différentes écoles Montessori. J’en ai également visité plusieurs d’entre elles. La recherche d’école Montessori est donc un sujet que je connais et maîtrise bien. Inscrire votre enfant dans une école Montessori implique un engagement financier important. Les frais de scolarité oscillent généralement entre 4000 et 7000 euros par an. Il est donc crucial de bien la choisir. Je vous fais profiter dans cet article de mon expérience et de mes conseils pour vous aider à ne pas vous tromper. Voici 10 points auxquels il faut prêter une attention toute particulière.

1. Commencez vos démarches tôt : Pour inscrire votre enfant à la rentrée de Septembre, il faut s’y prendre dès Janvier, voire même un an, un an et demi avant pour les établissements les plus prisés (à Paris notamment, où les listes d’attente sont longues). Mars/Avril est encore jouable pour les écoles de province et de banlieue (encore que…). Juin est trop tard. Sachez aussi que les débuts de cycle (PS, CP, 6e…) sont les plus demandés. Et que dans la plupart des écoles, il n’est pas possible d’inscrire un nouvel enfant en cours de cycle sauf en cas de désistement d’un ancien élève. Enfin, il n’est pas possible d’inscrire un enfant dans une école élementaire Montessori s’il n’a pas suivi un cycle maternel Montessori.

2. Documentez-vous bien sur la pédagogie Montessori en lisant des ouvrages spécialisés sur le sujet. Ainsi averti/e, vous serez plus armé/e face à une potentielle « arnaque ». Il existe en effet des écoles Montessori qui n’ont de Montessori que le nom ! Certaines écoles soi-disant Montessori ont des pratiques contraires à la pédagogie : j’en ai ainsi vu une qui faisait passer des tests d’admission aux prétendants alors que ça ne correspond pas du tout à la philosophie Montessori. Ou d’autres qui utilisaient du matériel Montessori mais tout en appliquant une pédagogie d’enseignement classique et non alternative.

3. Le nom Montessori n’est pas une marque déposée. Méfiance donc ! Cela signifie que n’importe quelle structure peut se prévaloir de la pédagogie Montessori sans avoir l’aval de l’association Montessori de France (AMF) ou sans être une « vraie » école Montessori. Il ne suffit pas d’avoir un peu, ou même beaucoup, de matériel Montesssori pour être une école Montessori, ou pour être une bonne école. La pédagogie Montessori, ce n’est pas que du matériel, c’est aussi et surtout une équipe d’éducateurs (le plus souvent éducatrices) ayant suivi une formation Montessori spécifique, pour avoir la formation et la posture exigées par cette philosophie. L’AMF a établi une Charte, la Charte des établissements Montessori de France, qui implique des engagements des écoles tant au niveau du matériel mis à disposition que de la qualification de l’équipe pédagogique. Si l’école que vous visez a signé la Charte, c’est un indicateur positif, car cela signifie que les exigences de qualité propres à l’association sont respectées (même si cela ne fait pas tout, comme nous allons le voir). Ceci dit, une école Montessori peut très bien ne pas être adhérente à l’AMF et être une vraie bonne école Montessori. Actuellement, une quinzaines d’écoles Montessori en France ont signé la Charte.

ecole-Montessori

4. Demandez impérativement à visiter l’école (ou les écoles) qui vous intéressent (s’il y en a plusieurs, c’est mieux. Pour pouvoir comparer). Vous devez pouvoir voir les locaux, ainsi que le matériel utilisé. Vous pouvez le faire lors d’une journée Portes Ouvertes mais le mieux est encore de le faire un jour de classe, pour voir les élèves en action dans leurs ambiances (les classes dans le jargon Montessori).

5. Posez de nombreuses questions à la personne qui dirige l’établissement, et essayez de rencontrer les éducatrices car ce sont en fin de compte elles qui seront en contact quotidien avec l’enfant. Il est primordial que le courant passe, aussi bien à votre niveau que celui de l’enfant. La personnalité de la directrice et de l’éducatrice comptent autant si ce n’est plus que la pédagogie. Certaines seront plus chaleureuses, plus respectueuses, ou plus flexibles : ce sont des critères à prendre en compte.

6. N’hésitez pas à vous rendre à la sortie de classe à 16h pour échanger avec des parents d’élèves sur leur expérience avec l’école.

7. En ce qui concerne le matériel, une école Montessori digne de ce nom devrait en posséder un certain nombre, qui tourne autour d’une centaine d’activités pour être complet. C’est la base de la pédagogie.

8. Renseignez-vous sur l’effectif des classes. Idéalement, celui-ci devrait être réduit, inférieur à 20/25 élèves. On privilégiera bien sûr un effectif le plus réduit possible, ce qui donnera une ambiance « familiale » à l’école, surtout pour le niveau maternel où une attention individuelle est cruciale.

9. Prêtez attention aux locaux : sont-ils assez grands ? Y a-t-il une cour ou un extérieur pour que les enfants jouent ? Sont-ils propres et sécurisés ? Récemment une école Montessori nouvellement créée a dû fermer en raison de problèmes d’hygiène et de sécurité.

10. Renseignez-vous sur les sorties que peuvent être amenés à faire les enfants ainsi que les classes vertes, excursions, voyages…

Ce sont les aspects qui nous paraissent les plus importants à vérifier. Pendant la visite de l’école, n’hésitez pas à poser le plus de questions possibles, qui soient très concrètes et précises (ex : comment sont gérés les conflits ? La cantine est-elle bio ? Quelle est la forme de la participation des parents, etc.).

Enfin, voici les critères que doit impérativement respecter une VRAIE école Montessori :

1. La présence d’un éducateur Montessori ayant obligatoirement fait une formation Montessori agréée (de la tranche d’âge correspondante) dans chaque ambiance
2.  Un travail autonome et libre de chaque enfant durant deux heures minimum par jour
3. Du matériel Montessori certifié (de vie pratique, sensoriel, de mathématiques, du langage, de sciences…) dans chaque ambiance
4. Une connaissance réelle et approfondie de la pédagogie Montessori de la part de tous les intervenants

Si ces critères ne sont pas respectés, il s’agit d’une école d’inspiration Montessori.

Dans une vraie école Montessori, il n’y a pas de « récréation » au sens classique du terme, les élèves choisissent librement leur activité (ils peuvent aussi ne rien faire et observer, se reposer…). La posture de l’éducateur est très différente de celle d’une école normale, elle est bienveillante, respectueuse, discrète.

Crédits photos : forbes.com, familiasenruta.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

Le Décalogue de l'éducateur : la posture de l'enseignant selon Maria Montessori
Niveau et devenir des élèves ayant fréquenté une école Montessori ou Steiner-Waldorf
Au Bonheur des Explorateurs : une école Montessori à Lucenay, en région lyonnaise

Tags: ,

2 commentaires à " Comment bien choisir une école Montessori ? "

  1. Ginyu dit :

    C’est très juste, le matériel Montessori étant fort cher, certaines écoles n’en ont qu’une quantité assez limitée.

  2. […] Avant toute chose : Si vous envisagez une école Montessori pour votre enfant, visitez l’école, observez, assurez-vous qu’elle répond bien aux critères de qualité (voir mon article Comment bien choisir une école Montessori) […]

Laisser un commentaire

Copyright © 2009 Ecole alternative. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.