Vous êtes ici : Accueil » Conseils » Gérer les jugements et le regard des autres sur votre choix d’école alternative

Ecole alternative

Gérer les jugements et le regard des autres sur votre choix d’école alternative

choisir une ecole alternativeSi vous avez fait ou vous apprêtez à faire le choix d’une école alternative pour vos enfants, vous avez ou aurez certainement des remarques à ce sujet. Comme il s’agit d’un choix différent, non mainstream, les réactions de l’entourage seront plus ou moins mesurées.

Voici les trois types de réactions que j’ai pu avoir en révélant que mes enfants étaient scolarisés dans une école Montessori :
– « Les écoles Montessori ou écoles nouvelles, ça sert à rien ! » Dixit un papa du 93 dont les enfants français de souche n’ont que des 19/20 vu qu’ils sont dans une école de ZEP… Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. Evidemment, il n’y connaît rien à cette pédagogie, ignore sans doute que tous les pontes de Google, Amazon, Facebook, Sim City ont tous fait Montessori, que les élèves issus de Montessori sont non seulement brillants mais surtout créatifs, novateurs, etc. Quand on connaît pas, on évite de critiquer…
– « Après Montessori, tes enfants ne seront pas adaptés à la société, au monde de l’entreprise » (réaction la plus courante, et c’est une intox et un préjugé infondé si on lit les nombreuses études sur le devenir professionnel et social des élèves des écoles alternatives. C’est tout le contraire, ils seront PLUS adaptés au monde de demain et aux enjeux du futur). Après, c’est une réaction que je peux comprendre…
– « Montessori, c’est génial ! » (dixit des gens cultivés, intelligents, modernes, ouverts d’esprit)

Le point commun entre tout ça, c’est souvent une méconnaissance de la pédagogie et des écoles Montessori et alternatives, des préjugés infondés. Si ces gens s’étaient documentés dessus, leur avis serait nettement différent…

Pour éviter des remarques désagréables et d’avoir à me justifier, j’en viens à ne pas préciser dans quel type d’école mes enfants sont, ou bien j’adapte ma réponse à mon interlocuteur. Par exemple, j’ai dit à une belle-cousine éloignée très bobo (ses enfants sont dans une école privée catholique huppée) qu’ils étaient dans une école bilingue anglophone. Du coup, elle a trouvé ça génial, forcément. Je n’ai pas abordé le côté alternatif… :-)

Heureusement, mes amies et mes proches sont toutes des personnes intelligentes, cultivées et brillantes et avec elles, jamais je n’ai eu à me justifier, au contraire, elles comprennent et valident. :-)

En fait, ce sont à peu près les mêmes réactions que reçoivent tous ceux qui font des choix de vie différents de la masse, originaux, décalés (ex : les végétariens/vegan, les gens qui font l’école à la maison, les femmes qui choisissent d’être au foyer…).

Il y a une chose à savoir : la plupart des parents scolarisent spontanément leurs enfants dans le public s’ils sont dans un bon quartier, dans le privé si leur quartier est « populaire », mais jamais de prime abord dans l’alternatif. Choisir une voie alternative est toujours le fruit d’une longue réflexion, c’est souvent le fait de parents versés dans la parentalité dite positive, bienveillante, des gens écolos, etc. La majorité des parents ne se posent pas vraiment la question, en fait, et font comme tout le monde, et comme je m’apprêtais à le faire quand mon fils a eu 3 ans. Le fait que l’école publique soit « gratuite » joue beaucoup (en fait, elle n’est pas « gratuite », elle coûte même cher, environ 8000 euros par an par enfant mais ils sont financés par nos impôts donc on ne le sent pas). Je pense néanmoins que si les parents connaissaient mieux les autres pédagogies et les alternatives et s’étaient bien documentés sur la question, ils y réfléchiraient à deux fois. En Suède, on donne aux parents une sorte de chèque éducation pour payer leurs frais de scolarité : ainsi les parents peuvent choisir l’école de leur choix (même privée). S’il y avait un tel système en France, plus personne n’irait dans le public ! D’ailleurs, on sait que les pays nordiques et scandinaves sont en avance sur nous du point de vue sociétal (égalité, etc.) et en Finlande, par exemple, les écoles publiques correspondent dans leur pédagogie et principes à nos écoles privées alternatives ! (signe de notre retard en matière éducative…).

Il y a aussi ceux qui ne comprennent pas votre choix car les écoles alternatives sont très chères (à quoi bon payer quand on peut les mettre à l’école gratuite ?) mais ils ont la diplomatie de ne rien dire. :-)

Heureusement, depuis quelques années, il y a un boom des écoles alternatives et en particulier Montessori. C’est devenu à la mode donc on reçoit de moins en moins de remarques. Même le personnage de Howard dans la série américaine très populaire Big Bang Theory dit qu’il faut inscrire sa fille dans une école Montessori. :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

8 conseils pour bien choisir une école alternative
Guide et annuaire des écoles alternatives et différentes : Montessori, Freinet, Steiner, Sudbury... ...
Où et comment trouver une école alternative ou Montessori gratuite ou pas chère ?

Tags: ,

Laisser un commentaire

Copyright © 2009 Ecole alternative. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.