La pédagogie Steiner-Waldorf à la maison : comment l’appliquer ?

La pédagogie Steiner-Waldorf est l’une des pratiques éducatives alternatives les plus connues et les plus populaires dans le monde. Une vingtaine d’écoles en France et plus de 3000 établissements à l’étranger suivent cette doctrine fondée par Rudolf Steiner, un philosophe autrichien du XIXe siècle. Aujourd’hui, deux siècles plus tard, cette pédagogie continue d’inspirer nombre d’enseignants. Comment l’appliquer à la maison ? Quels outils utiliser ? Je vous dis tout dans cet article.

pédagogie steiner-waldorf

Qu’est-ce que la pédagogie Steiner-Waldorf ?

Tout comme la pédagogie Montessori, la méthode Steiner-Waldorf vise à respecter le rythme de l’enfant et lui permettre d’apprendre en s’amusant, sans contraintes. L’accent est mis sur le lien à la nature, l’ouverture au monde et le vivre ensemble.

Cette philosophie s’appuie sur l’anthroposophie, une doctrine spirituelle pouvant s’appliquer à l’éducation, l’agriculture ou encore la médecine.

La pédagogie Steiner-Waldorf s’appuie sur l’intériorité de l’enfant et ses expérimentations du monde. D’après cette philosophie, il est crucial de respecter les phases de développement de l’enfant, qui selon Rudolf Steiner, sont au nombre de 3 et durent chacune 7 ans :
– de la naissance à 7 ans : l’enfant naît avec un premier corps « physique » : il apprend par imitation (vie pratique, arts ménagers et domestiques).
– de 7 ans à 14 ans, il est dans son corps éthérique « invisible » marqué par son développement psychique. Le besoin de création est alors prédominant.
– de 14 à 21 ans, c’est l’apparition du « corps astral » qui correspond au développement psycho-spirituel et social de l’adolescent en quête de vérité : l’intellectualisation et le raisonnement prennent le dessus.

Dans une école Steiner-Waldorf, il y a 3 grands principes fondamentaux :
– l’expérimentation pour stimuler les cinq sens de l’enfant, développer ses relations avec les autres. L’enfant cultive son mental en créant et laissant libre cours à son imagination.
– le droit au tâtonnement : c’est en faisant des erreurs que l’on apprend
– la coopération : à travers le dialogue et l’échange notamment

Intégrer la pédagogie Steiner à la maison

L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle utilise très peu d’objets, et ce, afin de laisser le plus possible libre cours à l’imagination de l’enfant. Il est donc facile d’intégrer des activités et des jeux issus des enseignements Steiner à la maison.

Les activités Steiner peuvent se classer en 4 catégories principales :

1. Les activités orientées vers l’art : le dessin, la peinture, la danse, la musique, et toutes les disciplines manuelles et créatives en général. L’artisanat a également toute sa place dans cette pédagogie.

2. Les activités en lien avec la nature, comme le jardinage ou le Land Art. En plus de l’ancrer à la terre, on apprend à l’enfant à jouer avec son environnement.

3. Les moments de lecture ou de contes, un autre pilier de la méthode Steiner. En effet, les histoires permettent de développer l’imaginaire de l’enfant et créent un lien entre le conteur et lui en faisant vivre le récit.

4. Les saisons, les fêtes et les célébrations : Rudolf Steiner accordait une grande importance aux fêtes annuelles rythmant les saisons. A chaque saison correspondent au moins deux festivals que l’on peut célébrer : équinoxe, solstice, Halloween, la saint Jean, etc.). Ces festivités permettent aux enfants d’intégrer le temps qui passe, de partager des moments conviviaux avec les autres et de nourrir leur imaginaire et leur conscience. Au quotidien, confectionner des tables de saison est une des activités-phare de cette méthode.

Quels outils pédagogiques utiliser ?

Selon cette approche pédagogique, il est préférable que l’enfant développe ses apprentissages de manière autonome, sans l’aide de ses parents. Le jeu libre, guidé par l’enfant, est encouragé.

Les loose parts – ou pièces détachées – sont un outil formidable pour développer la créativité de l’enfant. Ainsi, les jeux libres de la marque Grapat, confectionnés à la main, sont parfaitement adaptés : ce sont des figurines faites de matériaux naturels  et peintes à la main.

D’une manière générale, la philosophie Steiner préconise l’utilisation d’objets et de jouets fabriqués avec des matériaux naturels et sains (bois, coton, laine, etc.) et les plus simples possibles, sans fioritures. De même, l’enfant est invité à récolter des éléments de la nature, au cours de ses promenades – pierres, feuilles, coquillages, etc. – qui l’aideront à concevoir sa table des saisons.

L’usage des écrans est à limiter fortement, sinon à bannir.

Pour aller plus loin, je vous recommande chaudement la lecture de l’excellent ouvrage La pédagogie Steiner-Waldorf à la maison qui est très pratique et donne des idées d’activités Steiner concrètes et faciles à mettre en œuvre :

 

Auteur de l’article : L'auteur

Enseignant-chercheur de formation, je m'intéresse aux écoles alternatives depuis 2012, année où j'ai dû réfléchir à la scolarisation de mon premier enfant et où il m'est apparu que je voulais pour lui une école différente, bienveillante. Depuis, je me passionne pour l'éducation alternative et la parentalité positive. J'aime faire découvrir des écoles innovantes. Je suis l'auteur du livre Guide et annuaire des écoles alternatives et différentes.