Structures d’accueil de la petite enfance : les métiers qui recrutent

Vous souhaitez travailler dans une structure d’accueil de la petite enfance (crèche, halte-garderie…) ? Sachez que le milieu de la petite enfance est un secteur dynamique et en pleine expansion ! Les opportunités d’embauche y sont légion. Pour réussir votre insertion professionnelle sans encombre avant de vous lancer dans une formation, découvrez les métiers les plus demandés dans ce type de structures.

L’Auxiliaire Petite Enfance

L’Auxiliaire Petite Enfance est responsable de l’accueil des enfants et des familles au travers d’activités et de soins, dans le respect du projet pédagogique de l’établissement. Il ou elle veille à la sécurité, au bien-être et à l’hygiène de chaque enfant. Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (ex CAP Petite Enfance), d’un baccalauréat professionnel ASSP, ou avoir une expérience significative auprès d’enfants de moins de 3 ans. Le CAP AEPE offre des débouchés nombreux. Consultez le lien suivant pour trouver une offre d’emploi dans le secteur de la petite enfance : auxiliaire petite enfance, agent de crèche, etc.

L’Auxiliaire de Puériculture

Dans les structures d’accueil de la petite enfance, l’auxiliaire de puériculture met en place et anime des activités d’éveil, des ateliers pédagogiques et récréatifs pour les tout-petits. Ces activités doivent favoriser l’autonomie et le développement psychomoteur de l’enfant et répondre à ses besoins physiologiques et psychoaffectifs. L’auxiliaire de puériculture est en contact régulier avec les parents des enfants accueillis et joue un rôle de prévention. C’est le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) qui permet d’accéder à une formation dans un institut pour apprendre le métier. Avant de se présenter au concours, il est recommandé de faire une formation petite enfance en ligne ou en présentiel pour s’entraîner à l’examen.

L’Éducateur de Jeunes Enfants

Le rôle de l’EJE est de participer au développement et à l’éducation de l’enfant de 0 à 7 ans. L’éducateur de jeunes enfants favorise l’éveil et l’autonomie des enfants de manière ludique. Ce « chef d’orchestre » de l’équipe fait vivre le projet pédagogique de la structure d’accueil. Un diplôme de niveau bac suffit pour se former à cette profession. La formation dure trois ans et comprend des périodes de stages pratiques de 15 mois. Vous obtiendrez alors le Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE). Ce diplôme est également accessible par le biais de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : si vous disposez au moins d’un an d’expérience professionnelle ou bénévole, vous pouvez tenter de décrocher le DEEJE sans passer par la case formation.

Le Psychomotricien

Le psychomotricien est spécialiste du développement psychomoteur de l’enfant. Ce professionnel observe les enfants dans leurs activités, leurs jeux et leurs interactions et a pour mission de penser des aménagements et des ateliers qui développent leurs capacités motrices et leurs facultés cognitives. Ses compétences et ses connaissances lui permettent d’accompagner au mieux les parents et l’équipe pluridisciplinaire au travers de temps d’échanges. Les psychomotriciens sont des auxiliaires de santé diplômés d’État. Le diplôme d’État de psychomotricien s’obtient suite à une formation de 3 ans, accessible au niveau bac et après avoir réussi le concours d’admission.

Le Directeur de crèche

Le directeur ou la directrice de crèche occupe un poste clé au sein des structures d’accueil de la petite enfance. Remplissant une mission de pilote, il ou elle garantit le bon fonctionnement de la structure et se montre à l’écoute des enfants, des familles et de l’équipe de professionnels. Pour devenir directeur de crèche, il faut détenir un diplôme d’État (Puériculteur, EJE, Infirmier ou Psychomotricien) et avoir au minimum 2 années d’expérience en tant qu’adjoint ou directeur de crèche.

 

Auteur de l’article : L'auteur

Enseignant-chercheur de formation, je m'intéresse aux écoles alternatives depuis 2012, année où j'ai dû réfléchir à la scolarisation de mon premier enfant et où il m'est apparu que je voulais pour lui une école différente, bienveillante. Depuis, je me passionne pour l'éducation alternative et la parentalité positive. J'aime faire découvrir des écoles innovantes. Je suis l'auteur du livre Guide et annuaire des écoles alternatives et différentes.