Top 5 des activités et jeux éducatifs Montessori

Depuis quelques années, la pédagogie Montessori a le vent en poupe. Elle séduit de plus en plus les parents à la recherche d’une éducation bienveillante et positive pour leur enfant. De plus, la pédagogie Montessori a fait ses preuves. Elle prépare les enfants de façon efficace au monde de demain. Malheureusement, scolariser son enfant dans une école Montessori n’est pas à la portée de toutes les bourses. Cela ne doit toutefois pas vous empêcher d’en appliquer les principes dans votre quotidien. Découvrez 5 activités et jeux éducatifs et écologiques Montessori à pratiquer à la maison.

kit montessori
Crédit photo : monkitmontessori.com

Des activités et jeux éducatifs et écologiques Montessori à la maison

1. Apprendre à écrire avec les lettres rugueuses

Comment faire entrer votre enfant dans l’écriture et la lecture en douceur ? Selon la pédagogie Montessori, c’est en manipulant de manière sensorielle les lettres que l’enfant va se familiariser avec elles. Il a besoin de toucher pour comprendre. Grâce à l’activité des lettres rugueuses, l’enfant va pouvoir reconnaître et mémoriser les formes des lettres par le toucher et la vue. Le sens du toucher est stimulé par l’aspect rugueux du papier, tandis que les couleurs des lettres mobilisent la vue. Cette activité permet également de préparer sa main à l’écriture, car en touchant du bout des doigts les lettres rugueuses, l’enfant commence à apprendre à tracer des lettres. Vous pouvez soit fabriquer vous-même vos lettres rugueuses à l’aide de papier cartonné et de papier de verre, soit acheter un kit de lettres rugueuses sur des sites spécialisés tels que Mon Kit Montessori qui propose des jeux éducatifs et écologiques Montessori à petits prix. Les kits Montessori de cette boutique sont sans encres ni traitements chimiques pour préserver la santé de votre enfant. En complément de l’activité Lettres rugueuses, vous pouvez proposer à votre enfant de s’amuser à tracer dans le sable : vous remplissez un bac de sable ou de semoule fine et l’invitez à faire des tracés libres dans le sable avec son doigt ou avec un bâton. Cette activité est une introduction ludique au graphisme, car l’enfant prend plaisir à tracer librement des formes.

lettres rugueuses
Crédit photo : monkitmontessori.com

2. Développer sa créativité avec le Street Art

Le Street Art consiste, comme son nom l’indique, à pratiquer l’art dans la rue, sur un trottoir, un mur… Cette activité permet à l’enfant de développer son imaginaire et sa projection dans l’espace. Généralement, les œuvres de Street Art sont de grandes dimensions. Pour complexifier l’exercice, l’enfant peut même « s’intégrer » à son œuvre et se faire prendre en photo avec. Ex : l’enfant ayant dessiné un ballon au sol s’allonge par terre en faisant comme s’il touchait le ballon et se fait photographier dans cette position. Pour faire cette activité, vous avez juste besoin de grandes craies écologiques de couleur, d’un tablier ou de vêtements qui peuvent se salir, d’eau et d’une brosse dure pour nettoyer l’œuvre après l’activité.

3. S’initier à la géométrie en fabriquant un cerf-volant

En construisant son propre cerf-volant, votre enfant apprendra la géométrie tout en s’amusant et en bricolant. Votre enfant va devoir mesurer, tracer, utiliser l’équerre, découper, coller… Il fait connaissance avec les droites parallèles et les droites perpendiculaires sous une forme ludique. Il existe dans le commerce des kits de fabrication de cerf-volant à moins de 15 euros, notamment celui de la marque Déclic et des trucs, qui comprend tout le matériel nécessaire pour réaliser un cerf-volant. Le kit permet à l’enfant de fabriquer son cerf-volant en toute autonomie.

4. Développer son imagination et sa logique en tournant un film

Voici une activité qui nécessite peu de matériel si ce n’est un appareil photo ou smartphone doté d’une fonction vidéo, du papier et des crayons. L’objectif de cette activité est de travailler son imaginaire et sa logique en créant un petit scénario. Bien sûr, il s’agira d’une histoire très simple, en relation avec l’âge de l’enfant. Vous donnez carte blanche à l’enfant pour imaginer son histoire : que va-t-elle raconter ? Quels seront les personnages ? Les acteurs ? (peluches, doudous, poupées, figurines…) Que va-t-il lui leur arriver ? Où vont-ils aller ? L’idée est que l’enfant mette en scène des personnages et des objets. Une fois l’histoire imaginée, le titre trouvé et les acteurs choisis, votre enfant préparera les décors, et fera jouer les personnages. Vous pourrez l’aider en filmant le tournage. Ce projet transversal mêle plusieurs disciplines et mobilise de nombreuses compétences. Il peut s’étaler sur plusieurs jours.

5. Apprendre à compter avec les Smart Numbers

Les Smart Numbers sont des jouets en bois colorés qui sont en fait des objets connectés, permettant aux enfants de découvrir les chiffres de façon interactive grâce à une tablette. Une application gratuite, adaptée à l’âge de l’enfant, permet un apprentissage progressif des mathématiques pour les petits : découverte des chiffres, compter jusqu’à 10, comprendre le concept de dizaines et d’unités, résoudre des additions et des soustractions, construire des nombres jusqu’à 100… Le concept existe aussi en version lettres avec les Smart Letters. Marbotic, la société à l’origine de ce concept, se base principalement sur la pédagogie Montessori pour créer ses produits. On adore le mélange entre écologie (jouets en bois non toxiques) et technologie qui correspond bien aux appétences des enfants, attirés aussi bien par les écrans que par les beaux jouets en bois d’antan.

Pour conclure, si vous voulez vous assurer qu’un jeu éducatif ou qu’une activité respecte bien les principes de la pédagogie Montessori, gardez à l’esprit que le maître-mot du jeu doit être l’encouragement à l’autonomie : selon Maria Montessori, la posture du parent ou de l’encadrant compte autant que la pédagogie elle-même, et celle-ci repose sur le respect. La liberté et l’élan spontané de l’enfant doivent être respectés : une activité Montessori ne doit jamais être imposée. Si votre enfant ne s’intéresse pas à ce que vous lui proposez, n’insistez pas, vous pourrez retenter une autre fois.

 

 

(Article en partenariat avec monkitmontessori.com)

Partager l'article :

Auteur de l’article : L'auteur

Enseignant-chercheur de formation, je m'intéresse aux écoles alternatives depuis 2012, année où j'ai dû réfléchir à la scolarisation de mon premier enfant et où il m'est apparu que je voulais pour lui une école différente, bienveillante. Depuis, je me passionne pour l'éducation alternative et la parentalité positive. J'aime faire découvrir des écoles innovantes. Je suis l'auteur du livre Guide et annuaire des écoles alternatives et différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *